News  Agenda  Infos  Contact  Liens
 
Installations et projets
Energiedienst
Energiedienst prévoit, en collaboration avec Audi et Ineratec, de construire une installation pilote dans la centrale hydraulique de Laufenburg. La demande de permis de construire nécessaire a été transmise au canton d’Argovie et la construction commencera au printemps 2018. L’objectif est ambitieux : les premiers litres de diesel synthétique doivent être produits dès la fin de l’année à partir d'énergie renouvelable. La capacité de l’installation Power-to-Liquid est d'environ 400 000 litres par an pour le carburant sans impact sur le climat. L'installation pilote est construite par l’entreprise INERATEC GmbH de Karlsruhe.

La combustion du diesel synthétique produit est quasiment exempte de soufre, et la chaleur résultant de la production peut être utilisée dans les installations industrielles et les quartiers voisins. Cela constitue un parfait exemple du fonctionnement d’une cogénération moderne dans le cadre du tournant énergétique.

Lien vers le communiqué de presse (en allemand seulement)

Liens additionnels
 
 
 
Caractéristiques et applications
Le principe du «Power to X» vise à stocker sur le long terme de grandes quantités d’électricité renouvelable sous forme d’agents énergétiques liquides ou gazeux. Ceux-ci peuvent être utilisés comme carburant, combustible ou pour la production d’électricité. De plus, une première étape permet de produire de l’hydrogène par électrolyse à partir de l'électricité excédentaire issue des énergies renouvelables.

La perte d’énergie supposée due à l'électrolyse est largement compensée. On peut même plutôt parler d’un gain. Même si les éoliennes et les installations photovoltaïques produisent aujourd’hui beaucoup d’électricité, elles ne le font que lorsque cela s'avère nécessaire. Si trop d’électricité renouvelable est produite au mauvais moment, ces installations coûteuses sont arrêtées. Il est donc pertinent de transformer l’énergie électrique excédentaire issue de l’électrolyse de l’eau en énergie chimique, sous forme d’hydrogène gazeux.

L’utilisation efficace du CO2 excédentaire produit par les installations de biogaz permet même d’obtenir un bilan CO2 négatif. Ce procédé permet de réutiliser et de stocker durablement les énergies renouvelables excédentaires. La substitution de grandes quantités d’énergies fossiles importées constitue également un aspect intéressant.
 
nach oben
FR
DE